Pléneuf Val André : Hôtel de Ville

Réaménagement des services techniques et urbanisme de la Mairie de Pléneuf Val André.

Maître d’Ouvrage : Mairie de Pléneuf Val André
Surface : 255 m² SHON
Conception : 2012
Réalisation : 2013
Mandataire : Ronan Cariou, architecte d’intérieur CFAI
Coût : 220 000 euros TTC environ

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Pléneuf Val André est une station balnéaire familiale, située sur la côte est de la baie de Saint-Brieuc, dite « Côte de Penthièvre ». dans les Côtes d’Armor. Sa population est de 4000 habitants, pouvant atteindre plus de 20 000 habitants durant l’été.

La Mairie occupe un ensemble de bâtiments comprenant un hôtel particulier de 1884 auquel furent accolées 2 extensions datant des années 1970. L’organisation actuelle des locaux n’étant plus adaptée à l’évolution des besoins de la population, il fut décidé de revoir l’accueil du public et réorganiser les bureaux des différents services. Suite à un appel à candidature fin 2011, notre agence fut sélectionnée pour ce projet.

reamenagement-mairie-pleneuf-val-andre-interieur-accueil-avant-apres{ Avant / Après }

Notre premier axe de recherche a porté sur la recherche d’entrée et de partage de la lumière dans ces locaux ne possédant qu’une façade Sud. Les différents bureaux positionnés le long de cette façade reçoivent cette lumière directement, et la partagent avec les autres locaux via des châssis vitrés judicieusement positionnés. L’accueil éclairé en second jour, bénéficie de vues extérieures et se positionne face à l’accès du public. Les agents ont choisi, parmi une palette de couleur proposée par l’agence les teintes de leurs bureaux. Cette différence crée de l’extérieur et de nuit un succession animée de teintes vives.

reamenagement-mairie-pleneuf-val-andre-exterieur-avant-apres{ Avant / Après }

Les façades sud et nord ont été reprises et par le biais de cette opération de réaménagement, l’ensemble des locaux a été rendu accessible aux personnes à mobilité réduite. La conception des nouvelles menuiseries a été faite pour pouvoir être dupliquée sur l’autre extension restée hors projet. Dans le parti architectural intérieur proposé, la mise en valeur d’éléments existants (sol pierre marbrière, appareillage de granit) par les futurs revêtements a été recherchée.

FacebookTwitterGoogle+Partager